• inscrivez vous à la cérémonie

    Inscrivez-vous à la cérémonie

    Inscription à la cérémonie
  • temoignez

    Témoignez sur le site

    Partagez votre expérience

    et faite vous connaitre

    Les témoignages
  • venez voter

    Sélection officielle en cours

    Venez voter pour votre projet !

  • concours je filme le métier qui me plait

    Le premier concours pédagogique

    pour découvrir les métiers

    en réalisant des vidéos

    Le concours
les actualités
  • les dates importantes du concours
11 janv 2014
22 mars 2014
20 mai 2014

 

 

 

les témoignages
Marlène Eibeck - Saint Marié de Chavagnes à Cannes
13/04/2014 11:05
J'ai énormément apprécié notre travail en groupe. On a appris à travailer comme une équipe, même si ça n'a pas toujours était très simple. Cette vidéo était notre première, mais j'espère pas la dernière. J'ai beaucoup apprécier le temps qu'on a passer a faire cette vidéo. Grace a ce projet j'ai découvert un métier passionnant! Je remercie toute l'équipe mais surtout notre professeur pour sa patience!
Christian MOALIGOU - les ailes de la ville
11/04/2014 15:18
J’interviens en qualité « d’architecte » des formations « assistance en escale des passagers et de leurs bagages, des avions » après des jeunes de l’association « Les Ailes de la Ville » En début de formation et lorsque j’interroge ces jeunes sur le métier qui pourrait être le leur sur un aéroport, de façon stéréotypée, les filles souhaitent devenir Hôtesse d’accueil (faute de pouvoir devenir Hôtesse de l’air) et les garçons : bagagistes ou, mieux assister les avions à atterrir ou à décoller (ah si j’étais pilote de bord !) Si d’aventure, une fille émet l’intention de devenir « Agent de piste », elle devient vite la risée des garçons et un vif sujet d’étonnement pour ses copines. Ayant évoqué ces réponses trop conventionnelles et surprenantes avec Rachid BRADAÏ, directeur des Ailes de la Ville, celui-ci m’a alors fait part de sa volonté de participer à un concours cinéma : « Je filme le métier qui me plait » à la fois pour aller dans le sens d’une volonté de féminiser les métiers de l’assistance en escale et de dire « Halte aux idées reçues » selon laquelle, il y a de métiers exclusivement réservés aux garçons, les plus nobles et les moins prisés réservés aux filles... En l’occurrence sur l’aéroport « va nettoyer la cabine des avions ou soit belle et sourit » ! C’est alors que les filles et les garçons ayant été informés de ce projet, s’y sont totalement impliqués en étant véritablement enthousiasmés. Lors de l’écriture du scénario, les idées ont fusé, des confrontations souriantes et moqueuses sont nées entre les filles et les garçons. De façon paradoxale ce sont certaines filles qui trouvaient que l’idée d’aller sur piste était pour elles surprenante et incongrue alors que les garçons se faisaient assez facilement à cette idée. Très vite l’idée de choisir son métier sur une marelle a surgi et à bien fait rire aux éclats les filles à la simple idée de voir leurs copains y jouer ! Les élèves ont ainsi conçu cette marelle en ayant soin de créer des cases bleues pour les métiers supposés réservés aux garçons et bien sûr des cases roses destinées aux filles. Et puis, il s’est agi alors pour les unes et pour les uns de devoir revêtir des tenues de travail. C’est-à-dire d’élégants tenues professionnelles : costumes ou tailleurs bleu marine, des chemises blanches et cravates pour les garçons, des tee-shirts bleus et foulards seyants pour les métiers de l’accueil, mais combinaisons bleues pour ceux de la piste. Combien de fous rires lors de l’essayage des tenues ou pire encore lors des tentatives de nouer élégamment les cravates par les garçons malhabiles ! Combien de moqueries quand les filles ont enfilé leurs combinaisons de travail. Et puis, pour toutes et tous un grand sérieux, une application extrême, une écoute attentive des instructions lors du tournage du film. Nous n’étions plus à Dugny, au Bourget mais dans les studios de Cinecitta, d’Hollywood ! Laura, Soraya, Zina étaient devenues Julia, Marylin, Meryl. Amine, Bilal et Pierre étaient devenus Léonardo, Richard, Clint. Quant à Rachid leur Directeur, il se prenait pour Steven Spielberg. Bref, toutes ces journées consacrées à l’écriture, la réalisation et la production du clip « Toutes en piste » ont été des journées de folie, de sourires et de rires mais aussi de franche camaraderie, des journées pendant lesquelles filles & garçons se sont compris et à l’issue desquelles chacun avait parfaitement intégré que les filles pouvaient exercer des métiers prétendus de garçons, et les garçons des métiers dits de filles. Grâce à ce film, les stéréotypes liés au genre n’avaient (presque) plus cours, ceux associés aux origines n’ayant jamais été mis en avant par les jeunes.
Yann MOALIGOU - les ailes de la ville
11/04/2014 13:48
Dans le viseur de ma caméra j'ai eu le bonheur de filmer des lieux magiques tels le Musée de l'air et de l'espace, l'immense hangar des "Ailes de la Ville" qui abrite l'hydravion Bermuda, les superbes avions d'affaires de la compagnie Signature Flight Support. Mais le plus intéressant a été de faire connaissance avec des filles et des garçons qui l'espace d'un instant se sont mutés en des actrices et acteurs de grands talents. Le plus amusant aussi, a été de voir les garçons un peu gauches, rigolards et confus disposer les cases d'une marelle sous les quolibets des filles rigolardes. Quels bons souvenirs pour moi que ce tournage !
Cindy BACHA - les ailes de la ville
11/04/2014 13:38
De façon très inattendue, je me suis retrouvée dans un rôle de scripte girl, non pas dans les studios d'Hollywood mais dans le hangar de l'avion Bermuda de Dugny ou sur les pistes de Roissy. J'ai été extrêmement surprise à constater combien les filles et les garçons des "Ailes de la Ville" étaient capables de jouer la comédie avec un tel talent qui n'a pas été très souvent nécessaire de refaire jouer plusieurs fois la même scène. Séduite par le thème du film, je me suis retrouvée à mon tour à jouer un rôle d'assistante en piste chez Signature Flight Support... Maintenant j'attends avec impatience un nouveau tournage pour me retrouver sous l'œil des caméras, surtout pour démontrer que les filles sont aussi voire plus compétentes que les garçons !
   
On parle de nous
 
  • inscription à la Cérémonie

Les inscriptions à la Cérémonie de Remise des Prix du 20 mai 2014 sont ouvertes !

 

  • nos partenaires

 

 

 

patronage.jpg
  • les 4 étapes pour participer au concours

 

 

 

  • En compétition cette année
 901 établissements
 2449 enseignants
 25112 élèves
 1112 dossiers

 

 

 

google