le concours

 

Sous le Haut Patronage de Vincent Peillon, Ministre de l'Education Nationale,

Le concours « Je Filme le Métier qui me Plaît » a été mis en place pour sensibiliser les collégiens et lycéens, dans le cadre de leur orientation, sur les différentes représentations des métiers et du monde du travail.
Réaliser un reportage vidéo d’une durée de 3 minutes maximum, du scénario au montage, est en effet l’outil idéal d’appropriation d’un contenu. Ici, pas de copier/coller possible : il faut tout enquêter, comprendre, reformuler, synthétiser, faire exprimer, restituer, suggérer.

Tous les métiers peuvent faire l'objet de vidéos, mais nous encourageons les participants à faire des films en lien avec les appels à projet. Un intérêt particulier sera porté aux métiers d'avenir, aux métiers qui recrutent.

Toutes les organisations
(entreprises, administrations, associations) peuvent faire l’objet de la réalisation d’un film, sous le contrôle de l’enseignant, porteur du projet pédagogique.

Le concours est ouvert à la plupart des disciplines et activités de toutes les classes des écoles, collèges et lycées généraux, technologiques, professionnels, français et étranger, dans le monde entier ( comportant au moins une classe d'enseignement de la langue française), universités, IUTécoles, CFA , centres de formation, associations, missions locales, paio, espaces métiers, mjc, et à toute structure d'insertion, d'information ou d'orientation, foyer socioculturel...

Parcours de découverte des Métiers et des Formations (PDMF), Découverte professionnelleéducation à l’imageoption cinéma, français, vie sociale et professionnelle, économie et droit, physique/chimie, SVT, FLE, éducation artistique, orientation, vie scolaire, peuvent accueillir cette activité reconnue(1).

Le jury accorde une grande attention aux films réalisés dans deux langues. Les vidéos peuvent être réalisées en français, français sous-titré dans une langue étrangère, ou langue étrangère sous-titré en français.

Des appels à projets thématiques (catégories) sont proposés (mais non obligatoires) et les meilleurs projets sélectionnés le 21 janvier 2015 parmis ceux inscrits avant le 21 décembre pourront être dotés en matériel (camescope, logiciel de montage) par les partenaires.

Un jury (éducation, technique, artistique, économie…) sélectionnera les meilleures réalisations selon les critères définis dans le règlement du concours.

Les films faisant partie de la sélection officielle pourront être nommés pour la finale. Parmi les films nommés, certains se verront décerner un CLAP parmi les CLAPS D'ARGENT , CLAPS D'OR... et le CLAP DE DIAMANT pour la meilleure réalisation.

Les films pourront être largement diffusés : TV, sites des partenaires, Internet, sur leCanaldesMetiers.tv  mais aussi sur différentes chaînes vidéos web animées par leCanaldesMetiers.tv.

Les prix seront dotés de lots tel que caméscopes, appareils photos, logiciels de montage... Un studio portable "clé en main" dotera l'établissement recevant le CLAP DE DIAMANT ( fond vert, support fond vert, éclairages de studio). Des prix "surprises" également seront remis.  

Chaque établissement retenu en sélection officielle reçoit un diplôme d'établissement innovant.
Chaque enseignant référent d'un film retenu en sélection officielle reçoit une attestation de compétence "enseignant innovant"
Chaque élève ayant participé à la réalisation d'un film reçoit sa carte de reporter pour mention sur son CV ainsi qu'un diplôme personnalisé.

Extrait du réglement >>

 

(1) En démarche de projet, l'élève développe de nombreuses compétences transverses et acquiert l'esprit d'entreprendre: autonomie, travail en équipe, créativité, initiative, sens des responsabilités, résolution de problèmes...

De nombreux effets bénéfiques sont relevés par les enseignants: confiance en soi, respect de l'autre, meileurs résultats, chute du taux d'absentéisme, construction d'une autonomie chez l'élève pour l'aider à faire ses choix d'orientation...
 
 
patronage.jpg
  • les 4 étapes pour participer au concours

 

 

 

  • En compétition l'an dernier
 901 établissements
 2449 enseignants
 25112 élèves
 1112 dossiers