Clown professionnel

clown professionnel métier spectacle

  

Faites le clown toute la journée !

 

 

Dans le cadre de leur projet de Cinéma-Audiovisuel, la classe de 2nde du lycée Bréquigny est partie à la rencontre du métier de clown.

 

Oui, il s’agit bel et bien d’un métier du spectacle, même si ce n’est pas le premier auquel on pense au moment de notre orientation. Pourtant, on a tous un jour rencontré ce personnage attachant qui a su nous arracher des éclats de rire et nous émerveiller par ses numéros hauts en couleurs.

Découvrez en images trois femmes qui se cachent derrière ce gros nez rouge…

 

Voir la vidéo « Trio de clowns » sur le métier de clown 

 

 

Huguette Espoir vous fait découvrir le métier de clown !

 

Jeannick est une comédienne pas comme les autres. Sa spécificité ? Elle est clown professionnel et exerce ce métier du rire aussi bien au théâtre qu’à l’hôpital où elle remonte le moral des patients.

 

Cela fait maintenant plusieurs années qu’elle revêt le nez rouge et incarne sur scène un drôle de personnage, à la fois autoritaire et mélodramatique.

 

clown professionnel« Je joue Huguette Espoir, un personnage solitaire qui s’est étoffé au fil des années. »

Jeannick, clown professionnel

 

 

 

 

 

 

 

Aux côtés de Claire et Anne-Marie, ses collègues clowns, Jeannick élabore avec passion des numéros où musique, cascades, tirades comiques et mimes s’entremêlent pour former des spectacles hilarants, au grand bonheur des petits mais aussi des plus grands (qui a dit que les clowns étaient réservés aux enfants ?)

 

 

Un métier du spectacle au service du rire

 

« Ce qui me plaît dans ce métier, c’est de faire du bien aux autres à travers le rire. »

Jeannick, clown professionnel

 

C’est bien l’enjeu principal de ce métier du spectacle : le rire. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, exercer le métier de clown ne se limite pas à quelques blagues et effets comiques.

 

Cela nécessite un grand investissement personnel et une préparation des spectacles très précise. Jeannick et ses compères imaginent et conçoivent chaque numéro en détails (aspects techniques, artistiques et esthétiques), établissent la liste des objets nécessaires au numéro (instruments, marionnettes, masques…), participent activement à des séances de répétition et, le jour J, installent le matériel d’éclairage et de sonorisation.

 

Être clown requiert aussi certaines compétences telles que la capacité à s’approprier un espace scénique, faire preuve de créativité, avoir de bonnes techniques de mémorisation et une bonne résistance physique. Mais si vous aimez être au contact des gens, les amuser et travailler dans la bonne humeur, lancez-vous dans les métiers du rire et devenez clown professionnel !

 

 

Se former à l’art clownesque

 

Votre rêve est d’exercer un métier du rire mais vous ne connaissez pas les parcours de formation pour y parvenir ? Sachez qu’il existe de nombreux diplômes pour vous former efficacement à l’art clownesque.

 

Niveau bac :

Brevet Artistique des Techniques du Cirque (BATC)

Brevet d’Initiateur aux Arts du Cirque (BIAC)

Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité activités du cirque

 

Niveau bac + 2 :

Diplôme des Métiers des Arts du cirque (DMA)

Écoles spécialisées (l’école Jacques Lecoq, La Cascade ou encore Le Samovar)

 

Niveau bac + 3 :

Licence professionnelle Activités culturelles et artistiques, spécialité Arts du clown – services à la personne (à l’université Lyon II)

 

Dans le monde du spectacle, la demande d’animation par les clowns se fait de plus en plus grande et les nez rouges sont donc activement recherchés pour des emplois au contact des gens.

Si ce secteur vous intéresse, faites comme Jeannick, entamez une carrière de clown professionnel !

 
 
  • les 4 étapes pour participer au concours

 

 

 

  • nos partenaires

 

 

 

  • Projets en compétition l'an dernier
 2124 établissements
 7901 enseignants
 59225 élèves
 2324 dossiers