Chauffeur de tramway

chauffeur de tramway

 

Un métier à grande vitesse

 

Les élèves de la 3e DP3 du collège François Rabelais se sont rendus au centre d'exploitation et de maintenance « Les Hirondelles », à Montpellier, afin de découvrir le quotidien d’un chauffeur de tramway. Dans le cadre de leur orientation professionnelle, ils ont ensuite créé une vidéo qu’ils ont présentée au concours « Je filme le métier qui me plaît ».

 

En avant pour la visite guidée de ce métier des transports très attrayant !

 

 

Un métier des transports très animé

 

Abdelkader travaille aux TAM (Transports de l’Agglomération de Montpellier) depuis plusieurs années. S’il a commencé son parcours professionnel en tant que chauffeur de bus, il fait aujourd’hui 3 lignes de tram (lignes 1, 2 et 4). Pour ce passionné de gros véhicules qui aime le contact avec les gens, ce métier des transports est idéal !

 

chauffeur« On rencontre plein de gens et c’est ce qui fait la beauté de ce métier ! »
Abdelkader, chauffeur de tramway

 

 

Carte d’identité du tramway

- Mensurations : 43 mètres et 70 tonnes pour la ligne 3, 30 mètres et 50 tonnes pour les autres.

- Capacité : en moyenne 300 personnes. Si on compare le tramway à la voiture (qui peut accueillir 5 personnes), il faut 60 autos pour 1 tramway.

- Freinage : un tramway qui roule à 40km/h met 20m pour s’arrêter.

- À Montpellier, le réseau du tramway s’étend sur 56km de rails !

 

 

Quelle orientation professionnelle pour être chauffeur de tramway ?

 

Le permis D (permis bus) en poche, il vous faudra tout d’abord être conducteur de bus. À l’issue de cette première expérience et après avoir passé une habilitation générale, il vous sera possible de devenir chauffeur de tramway.

 

À la TAM, il existe une habilitation pour chaque ligne de tramway. Contrairement aux idées reçues, ce métier des transports n’est pas de tout repos : le chauffeur de tramway ne se contente pas de tirer une manette et de tenir un volant !

Depuis sa cabine, il dirige le véhicule sur les rails et les aiguillages, et en cas de difficultés ou de dangers, il doit savoir gérer la sécurité de ses passagers.


« Quand il y a un panne dans un tramway, on répare tout à partir de la loge. On a des commandes depuis l’ordinateur de bord qui nous permettent de résoudre les problèmes techniques. »
Abdelkader, chauffeur de tramway


Le Canal des Métiers, c’est plus de 2800 vidéos pour vous aider dans votre orientation professionnelle !

 
 
  • les 4 étapes pour participer au concours

 

 

 

  • nos partenaires

 

 

 

  • Projets en compétition
 2124 établissements
 7901 enseignants
 59225 élèves
 2324 dossiers