Communiqué - Un palmarès inédit pour la 13ème saison du concours

image Communiqué - Un palmarès inédit pour la 13ème saison du concours

Paris, le 12 juin 2020

JE FILME LE MÉTIER QUI ME PLAÎT 2020

Jury présidé par le cinéaste Claude Lelouch

Parce que les métiers ne sont pas assez connus des jeunes, parce qu'ils souffrent idées reçues pour certains et qu'ils ne font pas toujours « envie », le concours « JE FILME LE MÉTIER QUI ME PLAÎT » a été créé par Éric et Anne Fournier.

Cette année encore, plus de 85 000 jeunes ont participé, sous l'égide de plus de 11 000 enseignants, qui ont réalisé, un film de 3mn, dans le cadre d'un projet pédagogique.

Face au contexte sanitaire, la cérémonie de remise des prix initialement prévue le 26 mai au Grand Rex Paris, devant une salle habituellement comble, a dû être totalement réinventée. Plus de 400 métiers ont été filmés, de responsable de la sécurité système d'information à urbaniste en passant par opérateur de centre d'appels du 115. 562 films ont été sélectionnés, sachant que 20% d'entre eux ont été finalisés pendant le confinement.

La cérémonie a fait l'objet d'une émission de 1h30animée par le youtubeur Guillaume Pley et diffusée sur Youtube et sur PARCOURSMÉTIERS.TVJamy Gourmaud, de l'émission « C' est pas sorcier », Jérémie Levypon, un réalisateur célèbre auprès des jeunes, Dorine Bourneton, 1ere femme pilote de haute voltige handicapée, et le cinéaste Claude Lelouch, président du jury, ont su avec succès passer un message fort à tous les jeunes : « Faites de votre vie un rêve, et travaillez uniquement pour cela ». Le cinéaste Claude Lelouch quant à lui a conclu par « Je souhaite que vous tous, ayez un métier encore plus passionnant que vos vacances ».

Tous les partenaires parrains des catégories étaient présents, pour évoquer les métiers qui recrutent et féliciter les lauréats via Zoom. Au final, ce sont plus de 30 000 jeunes qui se sont connectés en live et en replay sur Youtube et sur le site PARCOURSMÉTIERS.TV en 2 jours.

Une année marquée par une grande créativité, un regard spontané des jeunes et une vision des métiers plutôt optimiste. Avec des scénarios originaux, des jeux d'acteurs inattendus, des réalisations quasi professionnelles, les jeunes sont partis à la rencontre des métiers. Des métiers connus (plombier, chef d'entreprise, avocat(e), aux moins connus (animatrice de films d'animation), en passant par les métiers de demain (responsable de la sécurité des systèmes d'information), ou encore par les métiers inattendus (rippeur, bédéiste, clown professionnel....), les jeunes cassent les idées reçues et montrent que les métiers changent.

Ces vidéos de 3 minutes sont disponibles sur la Web TV PARCOURSMÉTIERS.TV. Chacun peut à sa guise trouver toutes les informations nécessaires sur des métiers, filmés par des jeunes et pour les jeunes.

Pour chaque film retenu en Sélection Officielle, un arbre à Madagascar sera planté ; 562 arbres, des tapias, qui favorisent la culture de la soie, seront plantés cette année et contribueront ainsi à la reforestation de l'ile et à sa dynamisation économique.

Placé sous le haut patronage du ministre de l'Education nationale et de la jeunesse, de la ministre de l'enseignement supérieurde la recherche et de l'innovation, et de la ministre du TravailJE FILME LE METIER QUI ME PLAIT est un concours vidéo pédagogique adossé à l'année scolaire dont l'objectif est d'aider les jeunes dans leur orientation en leur faisant découvrir un métier ou une filière, de « leur donner envie » et de leur offrir « un avenir plus grand »

Bravo et merci aux partenaires qui soutiennent JE FILME LE METIER QUI ME PLAIT (voir la liste des partenaires).

RETROUVEZ LES VIDÉOS SUR :

www.parcoursmetiers.tv

 

POUR DÉCOUVRIR L'INTÉGRALITÉ DU PALMARÈS

mall max - le 2020-06-12


Un concours inventé
par le canaldesmétiers
En savoir plus



logo je filme ma formation

Participez également
à notre concours sur les formations.
En savoir plus



Le concours bénéficie du haut patronage du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse,
du Ministère du Travail,
et du Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

En savoir plus