Les témoignages



Romain RIFFIOD - Collège Olympe de gouges à Pont-de-Roide

16/10/2018 11:43

Un président de Jury que les élèves vont apprécier !
C'est amusant, parce qu'il y a quelques années, on a demandé quel nom purrait-on donner à notre nouveau collège fusionné, et les élèves avaient répondu en masse "Jean dujardin"... mais le département en a décidé autrement avec Olympe de Gouges!!!
Notre film "ecureuil, pas bête!" prend forme. On a tourné nos première images en extérieur.


Romain RIFFIOD - Collège Olympe de Gouges

17/09/2018 18:29

Bonjour à tous.
Nous voici parti, avec nos élèves, pour notre 6ème saison de suite!
Merci à ce concours... cette année on va, je l'espère, vous surprendre avec notre métier insolite...
Bonne soirée à tous


anthony QUERE - IFAC Campus des métiers de Brest

17/09/2018 13:22

Le projet "Je filme le métier qui me plait" est un projet que nous avons abordé de manière transversale. Il nous a permis de fédérer plusieurs formateurs(français, arts plastiques, pratique professionnelle) ainsi que le service de la vie scolaire autour d'un même objectif. Durant l'élaboration et la conception du projet, nous avons pu constater une cohésion du groupe d'apprentis également. Le film est devenu, au fil des semaines, un moteur et la cérémonie de remise des prix, un objectif à atteindre. Le fait d'être en sélection à Paris a été une grande joie pour le groupe classe et nous avions convenus de faire le déplacement à Paris. Malheureusement, au vu des perturbations liées à la journée de grève, nous avons préféré annuler notre venu. Nous sommes très heureux d'avoir participé à ce concours et vécu cette expérience enrichissante pour nous tous.


Marie-Noëlle LY - Pôle emploi - Accompagnement Intensif des Jeunes (AIJ)

17/09/2018 13:21

Car nous voulons accompagner les jeunes différemment, nous avons participé à ce concours. Nous sommes trois conseillères dédiées à l'accompagnement à la recherche d'emploi de jeunes demandeurs. Parce que nous voulions mobiliser ces jeunes autour d'un projet original, leur faire découvrir un métier et qu'ils puissent travailler à sa valorisation, nous nous sommes investis sur ce challenge. Cela a permis aux jeunes de faire le parallèle avec la recherche d'emploi ( mise en contact avec l'employeur, promotion de leurs actions, élaboration d'un scénario et mise en scène) et de créer une émulation ainsi qu'une synergie de groupe. De plus, cela permettra à ceux qui recherchent dans le domaine de l'audiovisuel de valoriser une expérience supplémentaire sur leur CV. C'était une première pour l'AIJ et nous sommes prêts à recommencer cette expérience enrichissante et innovante que ce soit du côté des conseillères tout comme des bénéficiaires de l'AIJ.


Karine MOUGENET - Collège Terrain Fayard 974

17/09/2018 13:21

Ouvrir notre travail sur la découverte d'un métier était un projet stimulant dans le cadre du club média du collège : Fayardfaitdesvidéos, qui existe depuis trois ans. Nous nous sommes très vite arrêtés sur les métiers de la police car c'est une orientation très prisée aujourd'hui chez les jeunes, et même chez les filles ! L'action, les responsabilités, l'engagement sont les sujets abordés dans le court-métrage, ainsi que les aptitudes à exercer la profession de policier, à égalité entre les garçons et les filles.C'est pourquoi le métier de lieutenant de police est joué par une collégienne. Nous avons tourné dans les locaux du commissariat de notre ville. Le capitaine de police et les lieutenants que nous avons rencontré ont été d'une aide indispensable à la réalisation du court-métrage : pour nous expliquer les étapes d'une enquête par exemple. Ces échanges restent gravés dans les mémoires. L'enquête à résoudre concerne un cas de harcèlement au sein du collège, c'est un problème auquel les élèves sont confrontés, la police peut intervenir aussi pour eux. Nous sommes heureux de notre participation au concours ! Les élèves du Web et leurs professeurs.